I don’t want to set the world on Fire, reprise de Greg McMonagle

Toujours dans mes pérégrinations sur internet, je voudrais partager avec vous cette version d’un célèbre titre des années 40 intitulé I don’t want to set the world on Fire créé par un groupe rhythm and blues The Ink Spots en 1941.

Vous avez certainement entendu cette musique, en particulier les plus jeunes, car elle fut choisi comme fond musical pour le teaser du jeu vidéo Fallout 3 (à noter qu’au tout début on y voit d’ailleurs une statuette d’une jeune hawaïenne ou tahitienne jouant du ukulélé).

Je trouve que la version au ukulélé de Greg McMonagle est particulièrement réussie. Vous pouvez trouver un exemple de tablature sur le site de Doctor Uke (et plus précisément ici). Vous pouvez également retrouver une transcription du morceau dans la même tonalité sur l’excellent site Ukulpic.fr.

Je n’allais quand même pas garder cela pour moi tout seul.

Wonderwall d’Oasis joué par Der Moppelt

Quand je dis que le ukulélé peut se jouer partout. En voici un exemple avec la très bonne reprise de la chanson Wonderwall du groupe Oasis par DerMoppelt et le tout à l’arrière d’une voiture.

Sur cette vidéo, nous avons en plus en haut à gauche les accords. Il n’y a plus qu’à s’entrainer à présent.

Si vous regarder la chaine youtube de DerMoppelt, vous verrez qu’il arrive même à jouer dans un zodiak sur une rivière. Bon ça bouge un peu mais c’est plutôt sympa.