Manitoba Hal, un bluesman au uke

Parmi les artistes blues du uke présents sur la toile, j’avoue avoir un faible pour Manitoba Hal.  Cet habitant de Nouvelle-Ecosse (Canada), fait résonner ses instruments de façon particulièrement appropriée à mon gout sans tomber pour autant dans certains travers trouvés de ci delà, d’une course à la virtuosité technique qui arrive à en faire oublier l’essentiel.

Hal Brolund joue certes mais compose également. Le morceau ci-dessus est d’ailleurs l’une de ses compositions. Quelques mots de français se sont même glissés dans les paroles. Cet extrait est représentatif des créations de Hal : on y trouve les gouts de l’artiste pour un blues traditionnel, une musique du delta, que je partage totalement.

Afin de vous faire une idée de son talent, vous pouvez visiter sa page youtube, sa page facebook, ou son site internet. Hal a également rédigé deux ouvrages : une méthode et un songbook, disponibles en téléchargement sur ce site.

Hal donne également des concerts et des ateliers. Hélas, pour cela il faut souvent se déplacer outre-atlantique. Donc en attendant profitons de ses vidéos.

Le Ukulélé pour les Nuls, par Alistair Wood

Pour le premier article bibliographique de ce blog, je souhaitais commencer par un livre francophone. Inutile de dire que, concernant le ukulélé, cela ne court malheureusement pas les rues. Certes, nous évoqueront plus tard certaines méthodes mais pour ce qui est d’un livre généraliste, je pense ne pas avoir trop de choix.

Donc voici ce ukulélé pour les nuls. L’auteur, Alistaire Wood, est bien connu du monde des ukulélistes car il s’agit du fondateur du renommé site anglophone Ukulele Hunt. Vu l’excellent travail effectué sur ce site, il s’agit donc d’un gage de qualité.

Que trouvons nous dans cet ouvrage. Tout d’abord pas de surprise pour les habitués de la collection. L’ouvrage est en noir et blanc avec très peu d’illustrations (quelques vignettes humoristiques débutent chaque chapitre cependant). Donc pour les illustrations de ukulélés je vous présenterai d’autres ouvrages plus appropriés. Ici nous avons affaire à un livre double. Nous avons en effet à la fois un ouvrage généraliste présentant l’instrument, son histoire, les différents types de ukulélé … et une méthode d’apprentissage. D’ailleurs l’ouvrage d’un peu plus de 330 pages contient également un CD permettant d’écouter les nombreux exemples évoqués dans l’ouvrage.

L’ouvrage est bien complet et aborde vraiment tous les aspects de l’instrument. Il se pose déjà comme un vrai ouvrage de référence. Vous pouvez trouver des réponses à toutes les questions que vous vous posez que ce soit sur l’achat du ukulélé, son entretien, mais aussi le positionnement du corps et des mains à adopter (grâce à quelques photos en noir et blanc), les différents styles de musique qu’il est possible de jouer, comment améliorer son jeu, les différentes techniques de jeu, où trouver des informations supplémentaires, connaitre les grands ukulélistes …

Alors que penser de cet ouvrage ? Personnellement je le conseillerai. En effet, voilà un ouvrage complet, écrit avec humour et qui s’adresse peut-être, cependant, à des personnes n’étant pas totalement novices dans le maniement des instruments à cordes même si les débutants trouveront malgré tout de quoi progresser. C’est pourquoi je le complèterai par un autre : la méthode de Cyril Lefebvre (présentée prochainement).

A noter que la version anglaise, Ukulele for Dummies, peut être achetée en pack comprenant : le livre et son CD, un ukulélé Kohala avec housse, un accordeur et des médiators (j’en entend déjà hurler à l’hérésie). Enfin, il existe également deux autres ouvrages dans la même collection mais pas encore traduit par l’éditeur First Edition (le seront-ils un jour ?)  : un Ukulele exercices for Dummies, par Brett McQueen (créateur du site ukulele Tricks) et un Ukulele songs for Dummies par Chad Johnson.

Voilà de quoi lire pendant vos vacances…

L’Hebdo de Jano et Krouk du Ukulélé Boudoir

Il est des choses que l’on attend chaque semaine avec impatience : le week-end, la réunion avec les copains ukulélistes, la séance du samedi au ciné, le rendez-vous du vendredi avec sa copine … Et bien moi, ce que j’attends chaque semaine c’est l’Hebdo de Jano et Krouk.

Ces deux excellents musiciens, et je pèse mes mots, nous offrent depuis plusieurs semaines, un petit morceau de musique en guise de confiserie. Et moi, je suis aux anges. Cela ne veux pas dire que j’apprécie tous les morceaux mais au moins je sais que je vais passer quelques minutes allant du plaisir au moment de grâce.

Si vous avez l’occasion n’hésitez pas à vous abonner à leur chaine Youtube. Une fois que vous aurez cliquez de ci delà parmi la vingtaine de vidéos proposées, vous pouvez également visiter le site du Ukulélé Boudoir , site des deux compères, où se trouvent des critiques d’instruments, l’annonce ou le compte-rendu d’évènements, souvent parisiens,  de la scène ukulélistique, et mêmes quelques tablatures.

Bon, on ne peut se quitter comme cela, un petit dernier pour la route en attendant le prochain numéro…

Ukulpic.fr, un site dense et collaboratif

On ne peut vraiment pas dire que le web soit un désert ukulélistique. En effet, plus on cherche et plus on trouve. Si on se cantonne sur le web francophone, nous pouvons déjà trouver de belles choses. J’ai écrit ici sur quelques bons sites et bons forums. Un qui n’a pas encore été évoqué mais qui me parait également très intéressant est le site du ukulélé Social Club de Picardie.

Ukulpic.fr, de son petit nom, est à l’origine le site d’une association picarde de joueurs de Ukulélé dont l’objectif est de réunir des joueurs et des sympathisants du petit instrument.  Cela fait que des informations sur les activités locales et régionales sont présentes et permettent aux joueurs picards, ou aux visiteurs de la région, d’obtenir quelques données locales. De plus, comme la plupart des sites, une partie du site est consacré à la présentation de l’instrument, à des cours et à un très riche songbook .

Ce site a cependant une particularité, celui d’être collaboratif. En effet, fonctionnant sous le système SPIP, il est possible de disposer d’un compte rédacteur et ainsi d’apporter votre contribution à l’enrichissement de celui-ci.

Au total, encore un site à butiner…